190 tonnes pour la collecte annuelle de la BAI - Edition Nord-Isère

190 tonnes pour la collecte annuelle de la BAI - Edition Nord-Isère
01/12/2012

article du Dauphiné Libéré, édition Nord-Isère

Malgré le contexte économique très difficile, et la baisse du pouvoir nd'achat, la collecte effectuée par la Banque Alimentaire de l'Isère (BAI), les 23 et 24 novembre, a été un franc succès. La générosité des Isérois a cette année encore été au rendez-vous, et cela grâce aux queqleus 3000 bénévoles qui se sont mobilisés dans plus de 120 magasins répartis sur l'ensemble du département.

Organiser cette collecte est une très grosse opération logistique pour la Banque Alimentaire. Cela fait maintenant 27 ans que cette action se déroule dans notre département.

« Au fil des années, nous avons amélioré de manière sensible notre efficacité », précise Sylvain Géry, le directeur. « Dans notre local de Sassenage, il y a eu en permanence une cinquantaine de personnes pendant trois jours. 140 tonnes ont ainsi été triées, une belle gageure pour notre petite équipe », poursuit-il.

« Cette année, on a eu beaucoup de jeunes, des scouts, des adhérents de MJC, mais aussi des femmes SDF qui sont venues accompagnées de leurs éducateurs. C’était une très belle expérience pour ces femmes qui se sentent souvent sous-estimées et dévalorisées, c’est du bénévolat qu’on espère faire durer pour les années à venir. »

« Avec le reste du département, on devrait avoisiner les 190 tonnes pour cette collecte 2012, un chiffre légèrement inférieur à 2011, puisqu’une quinzaine de magasins supplémentaires nous avaient accueillis. Ce qu’apprécient beaucoup les bénévoles, c’est ce moment de contact avec le public qui, dans sa majorité, affiche une très grande solidarité avec les plus démunis », précise, quant à lui, Bernard Perry, le président de la BAI.

Depuis sa création, la Collecte nationale des Banques alimentaires véhicule des valeurs de partage, de don et de solidarité. Chaque produit récolté sera redistribué par les 75 associations du département afin que cette aide bénéficie localement et directement aux personnes démunies.