Edito

Le mot du Président

 

Pionnière et Innovante…

 
La lutte contre le gaspillage alimentaire est devenue un enjeu majeur de notre société. Les Enseignes et les Plateformes de la grande distribution, les Industriels de l’Agroalimentaire, la Restauration Collective, les Écoles, les Collectivités, le Grand Public, tous deviennent sensibilisés, voire mobilisés dans une démarche d’économie circulaire.
Pour la BAI, cette vocation existe depuis plus de 30 ans et a contribué largement à lutter contre la précarité alimentaire.
Au fil de toutes ces années, la BAI est devenue la référence dans le domaine de la lutte contre le gaspillage alimentaire sur l’ensemble du territoire isérois. Au cours de l’année 2017, plus de 2 000 tonnes de denrées ont été récupérées, dont 1 000 tonnes de produits frais, et  distribuées à nos 90 associations.   
Le volume de ressources alimentaires récoltées est la résultante d’une implication sans faille de tous les bénévoles Gilet orange et de tous les salariés de la BAI.
Aujourd’hui, l’expertise de la BAI est reconnue de tous :
Lors des États Généraux de l’Alimentation, qui contribuent à la rédaction de décrets complémentaires à la loi sur l’Alimentation, la BAI a participé aux réflexions et a présenté l’ensemble de ses activités aux différents acteurs locaux de la filière alimentaire. 
En appui aux professeurs des Écoles, la BAI intervient auprès d’élèves et d’étudiants par des actions de sensibilisation. 
Dans le nord Isère, les plateformes des grandes enseignes nous accordent leur confiance. La  BAI récupère ainsi les excédents en produits frais dont la qualité est fortement appréciée des bénéficiaires.
Plusieurs cuisines centrales de villes de la Métropole, du CHU et du Département proposent à la BAI leurs excédents en repas cuisinés. Ce dispositif anticipe les futures dispositions du texte de loi sur l’Alimentation prévoyant le développement des dons de la restauration collective.
De plus, la BAI s’est mobilisée auprès des différentes institutions pour pérenniser et augmenter le FEAD - Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis -. La défense du FEAD est absolument indispensable à la lutte contre la précarité.  
Parallèlement, l’innovation s’est poursuivie au sein de la BAI. L’atelier confiture anti-gaspi est un bel exemple de projet évolutif et inclusif partagé par les Gilets orange, les bénévoles d’associations partenaires et les bénéficiaires d’associations partenaires.
Enfin, la Fédération Française des Banques Alimentaires questionne constamment la BAI sur le montage de  certaines de ses activités afin de les dupliquer sur l’ensemble du réseau des Banques Alimentaires.
Sans la détermination et la générosité de ses bénévoles Gilets orange et de ses salariés, la BAI ne pourrait proposer et développer des actions solidaires d’intérêt général.
Bel été solidaire.

 

Christian Chédru

Président de la Banque Alimentaire de l’Isère

(photo © Cédric Doux 2017)

Actualités

Visite

Chloé Lombard, sous-préfète

 

 

Visite

Guillaume Gontard, sénateur de l'Isère

 

 

Santé publique et diabète

dépistage avec l'AFD

 

 

Eglises évangéliques et protestantes

dons de 3 000 euros

 

CHU Grenoble Alpes

dons d'excédents alimentaires

 

Jeunesse et enseignement

de nombreuses actions

 

 

 

 

voir aussi les revues de presse
en cliquant ici.

 

et la revue de presse spéciale Trois Étoiles Solidaires en cliquant ici.

Agenda

jeudi 13 septembre

Réunion groupe Collecte

jeudi 27 septembre

Conseil d'Administration

jeudi 29 novembre
vendredi 30 novembre
samedi 1er décembre
dimanche 2 décembre

collecte nationale

 

tous les mercredis

de 8h30 à 11h30
atelier confitures anti-gaspi