Le mot du Président

Corps

Chers Gilets Orange,Chédru Christian

 

En cette fin d’année 2020, je souhaitais partager avec vous un premier focus des actions et des activités de la Banque Alimentaire de l’Isère de ces derniers mois. Une période rythmée par de l’anxiété, de la prudence et beaucoup de solidarité. Il est à noter qu’après la santé, l’aide alimentaire est devenue une priorité des pouvoirs publics encore prégnante en cette période de pandémie.

Tout d’abord, je tenais à remercier personnellement chacun de vous, Gilet Orange, présent dans l’entrepôt, dans les lieux de ramasse, à la cuisine Trois Étoiles Solidaires, en télétravail ou confiné par précaution.

Notre engagement a été salué tout au long de cette année par nos partenaires associatifs et CCAS et par les Élus et les Directions des Collectivités.

Dans les faits, la BAI a su s’adapter à la situation sanitaire que nous vivons.

En formalisant un plan de continuité d’activités détaillant les gestes barrières à appliquer avec une nouvelle organisation, la BAI a su protéger tout à la fois les gilets Orange et les bénévoles de notre réseau.

En accompagnant de nouveaux bénéficiaires – familles monoparentales, victimes de violences conjugales, étudiants, chômeurs ou emplois précaires, retraités, … – via nos associations et CCAS partenaires, mais également avec des associations «Covid-19» non conventionnées, la BAI a été le véritable pivot de l’aide alimentaire sur l’ensemble du territoire isérois.

Tout au long de l’année, ce sont près de 100 associations et CCAS qui ont bénéficié de notre aide, ce qui représentait pendant le premier confinement 10 000 bénéficiaires chaque semaine.

De plus, dans 10 lieux d’hébergement ouverts par la DDCS (État), les plats préparés par notre cuisine Trois Étoiles Solidaires ont permis aux résidents de consommer des repas chauds et de qualité.

Pendant cette période, les demandes de nos associations ont évolué sous différentes formes. Ainsi pour maintenir au mieux la distanciation physique, la recherche par la BAI de conditionnement individuel pour certaines ressources alimentaires a du être favorisée. De même, certaines associations et CCAS ont constaté une hausse dans la demande de petits déjeuners et de soupes. La BAI a su répondre positivement à ces nouveaux besoins.

De cette crise sanitaire majeure, naît une crise sociale. Avec une hausse de 16% de bénéficiaires - étudiants, familles monoparentales, chômeurs et emplois précaires – la BAI a pu bénéficier des deux plans de relance portés par la DDCS qui ont permis l’achat de certains produits alimentaires. De plus, ce sont près de 20 tonnes de fruits et légumes de la filière agricole locale que la BAI a distribuées grâce au soutien du Département.

En parallèle, le report de notre collecte du mois de novembre dernier a été décidé unanimement. Le principe de précaution pour l’ensemble des Gilets Orange a prévalu et a eu pour conséquence de la repousser du jeudi 28 au dimanche 31 janvier 2021.

Je vous souhaite une fin d’année 2020 et une année 2021 pleines de sérénité.

Solidairement,

 

Christian Chédru

 

Président de la Banque Alimentaire de l’Isère

(photo © Cédric Doux 2017)