Solidarité pour la Banque Alimentaire

Solidarité pour la Banque Alimentaire
27/11/2017

articles du Dauphiné Libéré

FONTAINE - Solidarité pour la Banque Alimentaire

La grande collecte annuelle de la Banque Alimentaire a commencé vendredi et s’est poursuivie toute la journée de samedi au Géant de Fontaine. Cet événement représente un grand élan de solidarité à l’échelle de toute la France. En 2016, la Banque Alimentaire a permis la distribution de 212 millions de repas aux 2 millions de personnes en situation de précarité.
Filles et garçons scouts ainsi que parents du groupe scout Saint-Jean de Grenoble se sont relayés toute la journée de samedi pour accueillir les clients et présenter l’action de la Banque Alimentaire. « À l’aide d’un petit tract, nous informons la clientèle des denrées qu’ils peuvent donner : pâtes, riz, boîtes de conserve, sucre, café ou encore céréales pour le petit-déjeuner » listait un représentant du groupe. « Cette action envers les plus nécessiteux est importante. »
Ce sentiment de solidarité est partagé par de nombreux clients du Géant. Pour Stéphane, « donner à la Banque Alimentaire est un geste simple ». Une autre personne estime que « la précarité, cela peut arriver à tout le monde ». Alexandra pense surtout aux mères célibataires : « Malheureusement, il y en a de plus en plus ». Aujourd’hui, on compte en France une forte majorité de femmes parmi les personnes en insécurité alimentaire.
Durant tout le week-end, de nombreux bénévoles se sont mobilisés. Thierry, bénévole depuis plus de dix ans, était auparavant au magasin et au tri à l’entrepôt de Sassenage. « Cette année, je fais les tournées sur la commune de Fontaine avec Michel. Nous chargeons dans le camion les produits récoltés au Lidl, au Simply Market et au Géant. Nous avons commencé à 8 h ce matin et nous devrions finir tard ce soir » expliquait-il.
O.L.

SAINT-JEAN-DE-MOIRANS - Au profit de la Banque Alimentaire

Ce week-end, de nombreuses grandes surfaces proposaient des animations caritatives au profit de la Banque Alimentaire de l’Isère. Ce fut notamment le cas du magasin Carrefour-Market situé à Plan Menu.
Des bénévoles du collectif voironnais qui interviennent sur toutes les collectes étaient présents tout au long de la journée et se sont succédé du vendredi au dimanche matin pour collecter des denrées non périssables au profit des plus démunis. Les besoins sont importants, notamment en conserves, en féculents, en café, mais aussi en produits d’hygiène ou de puériculture.
Nathalie Héroguez, la directrice du magasin, tient à aider ces associations caritatives, mais aussi les enfants, étant elle-même mère de famille. C’est ainsi que le dimanche 9 décembre des élèves du lycée hôtelier de Voreppe viendront faire de l’ensachage pour les clients dans le but de financer, en partie, un séjour linguistique et culturel à Philadelphie. Ce même jour, une animation est également prévue au profit du Téléthon par les sapeurs-pompiers.

MORESTEL - La solidarité a fonctionné

Avec leurs gilets orange, dans les supermarchés du chef-lieu, on ne pouvait pas les manquer. Les bénévoles du réseau des Banques Alimentaires se sont mobilisés à l’occasion de la grande collecte annuelle. Pour aider les plus démunis, les produits recherchés étaient essentiellement des denrées alimentaires non périssables mais aussi des produits d’hygiène. Autant de provisions bien utiles qui seront redistribuées aux organisations caritatives et autres CCAS, venant en aide aux plus défavorisés.

ECHIROLLES - La Banque Alimentaire a fait le plein de denrées

La Banque Alimentaire a organisé sa traditionnelle collecte de denrées alimentaires samedi.
À cette occasion, une trentaine de bénévoles issus de l’association le Rotary club était présente dans la galerie de l’hypermarché Carrefour. Leur but, récolter le plus de dons possible et, cette année, l’accent était mis sur les conserves de poissons et produits à longue date de conservation.
Mais, comme chaque bénévole le rappelle : « Chaque don est important, on constate cette année une recrudescence de ces derniers, les gens semblent concernés par la solidarité locale, celle qui nous touche au plus près. Même les personnes les plus modestes jouent le jeu et contribuent à cette action ».
Cette année, la collecte semble encore remporter un franc succès, les casiers se remplissent petit à petit et, avec la fréquentation particulièrement forte en ce samedi dans la galerie commerciale, on peut légitimement penser qu’au moment de faire les comptes, les personnes de la Banque Alimentaire auront le sourire et, se diront que la solidarité demeure en ces temps pas toujours faciles pour tout le monde.

LA MURE - La campagne de collecte des Banques Alimentaires s’est tenue tout le week-end

La campagne de collecte des Banques Alimentaires faites par les gilets orange était organisée vendredi et samedi au niveau national. A La Mure et à Susville, les bénévoles étaient encore à l’entrée des supermarchés, dimanche matin. Ils constituent le premier réseau d’aide alimentaire en France. 2 millions de personnes sont soutenues grâce à leur action quotidienne.