Pontcharra - La Banque Alimentaire a été entendue

Pontcharra - La Banque Alimentaire a été entendue
03/12/2013

Article du Dauphiné Libéré

Onze heures, samedi matin, dans les locaux de l'épicerie sociale, rue Docteur Charvet. Marie-Christine Rivaux, la présidente d'équilibre constate avec Jeannou, René et Jacques que depuis la veille, jour de début de collecte pour la Banque Alimentaire de l'Isère, le volume des produits semble aussi conséquent qu'en 2012. Le camion affrété par le Centre social et celui particulier de Jean-François se garent devant le local. Chacun a alors sa tâche précise : déchargement, tri par denrée et par date, comptabilité par type de produit et pesée et rangement sur les étagères, dans les placards ou le réfrigérateur. Si hier c'était parfois “panique à bord”, ce matin l'expérience parle et tout va relativement vite.
Dans le même temps, trois grandes surfaces de la commune ont accepté la présence de Gérard, Jacques et Geneviève à la sortie de Pontcharra, Denise et Agnès au centre de l'avenue de la Gare et Brigitte et Christine, à proximité de la mairie. Pendant qu'un des bénévoles distribue des " flyers "afin de sensibiliser les clients, un autre reçoit et place les dons souvent généreux dans des casiers, selon le type de produits.
« Tous les dons recueillis à Pontcharra restent à Pontcharra, seul l’excédent rejoindra Grenoble.Nous assurons l'épicerie sociale tous les jeudis matin, pour une douzaine de familles et la Banque Alimentaire, en urgence, le mardi après-midi, pour une vingtaine de familles. Sept bénévoles en moyenne se relaient pour assurer le service au long de l'année, mais pour la collecte nous nous retrouvons à une quinzaine.»
Ces bénévoles ont fait preuve, pendant ces deux jours, de constance, de dévouement et d'enthousiasme afin que la cause des plus démunis puisse être prise en compte tout au moins pour ce qui devient primordial : se nourrir correctement quotidiennement.