Deux jours de collecte au profit de la Banque Alimentaire

Deux jours de collecte au profit de la Banque Alimentaire
26/11/2017

article du Dauphiné Libéré

Qu’est-ce qui revient chaque année le dernier vendredi du mois de novembre ? Pas seulement le “black friday” importé d’Outre-Atlantique avec sa déferlante de rabais et promotions. C’était aussi, vendredi et samedi, la collecte de la Banque Alimentaire, où 90 associations iséroises dont 25 CCAS (Centres communaux d’action sociale) viennent s’approvisionner toute l’année.
C’est donc une autre et bonne raison, solidaire celle-ci, de se rendre dans les supermarchés.
Dans le hall de Netto à Lans-en-Vercors , une vingtaine de bénévoles de Lans et d’Engins, fédérés autour de Françoise Rougé et de Stéphane Falco, se sont succédé pendant deux jours afin de distribuer des flyers et recueillir les dons de produits non périssables. Ce sont des élus, des membres d’associations aussi diverses que le Secours catholique, les Vertaccueillants, la Cuisine Solidaire, la Recyclerie de Villard, le Repair Café d’Engins, etc.
« Nous recevons un excellent accueil tant de la part des clients que du directeur du magasin et de son équipe, souligne Françoise Rougé tout en plaçant dans un chariot les conserves qu’un client vient de donner. Nous assurons une permanence de 3 heures chacun, dans la bonne humeur et l’esprit de solidarité. L’an dernier nous avons collecté 800 kg de marchandise en trois demi-journées, cette année, les besoins de la Banque Alimentaire ayant augmenté, nous espérons collecter 1 tonne en deux jours. » Car la Banque Alimentaire s’est fixée comme objectif d’atteindre les 6 kg de marchandises à distribuer chaque semaine à chaque bénéficiaire : 50 % de produits frais issus de ramassages quotidiens auprès des grandes surfaces, 50 % de produits secs issus de la collecte fin novembre.
À Lans et Engins, vivent une vingtaine de bénéficiaires pour qui les produits de la Banque Alimentaire viennent en complément des repas donnés par Cuisine Solidaire.
J.T.