articles du Dauphiné Libéré du 1er décembre

articles du Dauphiné Libéré du 1er décembre
01/12/2014

Une grosse récolte pour la Banque Alimentaire
La collecte nationale de la Banque Alimentaire organisée sur le secteur par le CCAS de Saint-Laurent-du-Pont vendredi et samedi s’est soldée par un succès sans précédent.
Le commerce Vival et le supermarché Netto ont participé à l’opération à Entre-deux-Guiers. 615 kg de produits alimentaires non périssables ont été déposés dans les caddies. En 2013, la même opération n’avait récolté “que” 270 kg de dons. À Saint-Laurent-du-Pont, c’est à Intermarché que se déroulait la collecte. Sur le secteur, 2 400 kg de produits ont été récoltés, dont 1 785 au chef-lieu.
L’aide alimentaire bénéficiera aux personnes en difficulté de la région.

Ils ont travaillé pour la Banque Alimentaire
La générosité des Seyssinois était au rendez-vous pour la collecte de la Banque Alimentaire de l’Isère.
Vendredi et samedi, bénévoles d’un jour ou d’associations, élus municipaux et agents du CCAS ont répondu à l’appel à Intermarché, à Netto, et à l’épicerie de la place du Village.
Samedi, de jeunes bénévoles du conseil municipal jeunes, des écoles, du collège et du catéchisme ont rejoint les adultes pour collecter lait, conserves de légumes et de poissons, café, pâtes...
Les donateurs se sont montrés très généreux.

Les Saint-pierrains toujours aussi généreux et solidaires
Dans le cadre des deux journées nationales de collecte de nourriture organisées par la Banque Alimentaire, élus municipaux et membres du Centre communal d’action sociale se sont relayés chez Colruyt vendredi et samedi afin de recueillir tous les dons qu’ont bien voulu offrir les clients du supermarché. Là, tout était reçu avec reconnaissance : conserves, pâtes, riz, ou encore produits d’hygiène ou confiture. La collecte ne se bornait pas aux seuls aliments en boîtes. Un accord a été passé entre la municipalité et la Banque Alimentaire. Tout ce qui a été recueilli a été stocké pour être redistribué aux familles nécessiteuses du village, sous forme de colis et selon les besoins. Si la collecte a démarré plutôt timidement vendredi, elle a connu un vrai succès samedi aux dires des volontaires, “assaillis” par les dons, notamment en fin de matinée.