Anniversaire en Isère de la cuisine solidaire

10/11/2016
Anniversaire en Isère de la cuisine solidaire

Trois Étoiles Solidaires.. un an déjà !

Un an après l’inauguration officielle par les personnalités représentant les collectivités publiques et privées qui ont soutenu le projet, nous avons fêté notre premier anniversaire de manière beaucoup plus conviviale avec toutes les personnes qui ont vraiment participé au fonctionnement de Trois Étoiles tout au long de cette première année.
Ce 5 novembre, près d’une centaine de personnes étaient ainsi invitées et ont pu s’exprimer au cours d’une table ronde animée par Bernard Perry, notre ancien président, reconverti en animateur.
Fabrice Hugelé, maire de Seyssins et Robert Cannafarina, principal du collège Marc Sangnier se sont félicités de la réussite du projet, ce dernier précisant qu’il l’avait abordé avec quelques inquiétudes, vite dissipées.   

Deux bénéficiaires des mets de la cuisine, Catherine Fonte de l’association Eybens Accueil Urgence, un représentant de l’ENILV (Ecole Nationale des Industries du Lait et de la Viande), deux bénévoles de la cuisine, Jocelyn Anus, directeur du magasin Carrefour de Saint-Egrève nous ont successivement dit tout le grand bien qu’il pensait de ce projet devenu réalité. Emmanuel Binder, le chef cuisinier et Sylvain Géry, directeur de la BAI ont, quant à eux, expliqué comment cette cuisine fonctionnait au quotidien et comment elle avait pu s’intégrer dans les activités de la BAI.
Pour compléter ce tableau, Christian Chédru a parlé de bilans et perspectives et des différents échanges avec les autres BA qui souhaitent dupliquer cette cuisine dans leur région (Vendée, Ain, Haute-Savoie).
Autre projet de développement de Trois Étoiles, la production hivernale de soupes et potages qui viendra compléter avantageusement la distribution effectuée par certaines associations adhérentes. Plus ponctuellement, et pour soulager nos amis des « Restos du Cœur » qui ont actuellement des problèmes de logistique, la cuisine Trois Etoiles fournira une centaine de repas quotidiennement pendant quelques semaines, le temps de recrutement du cuisinier qui leur fait défaut.
Ces échanges et discours ont été conclus par les élus référents : Sandrine Martin-Grand, vice président du Département chargée des actions de solidarité et d’insertion et Marie Noëlle Battistel, député de la circonscription, qui nous ont assuré de leur soutien pour la pérennité du projet.


Joyeux anniversaire pour notre cuisine…
****************************************