Trois étoiles solidaires - Bilan après quatre mois d’activité

Après quatre mois d’activité, la cuisine Trois Étoiles Solidaires de la BAI est devenue une réalisation incontournable dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et une solution majeure en matière de nutrition et de santé pour les personnes bénéficiaires. Ainsi, cinq tonnes de viandes et autant de légumes, précédemment mises au rebut, ont été cuisinées durant cette période et sont proposées à des personnes démunies via les associations partenaires. Cela représente plus de 25 000 repas, soit près de 500 repas/jour.

Trois étoiles solidaires - Bilan après quatre mois d’activité
23/02/2016

L’inauguration de la cuisine le 30 janvier dernier a été l’occasion pour l’ensemble des acteurs institutionnels et privés de se féliciter du bien-fondé de cette réalisation.
Cette réussite a deux points d’ancrage majeurs :
-> Une équipe de cuisine composée d’une part de 35 bénévoles passionnés et volontaires, chacun d’eux étant présents au minimum trois heures par semaine, et d’autre part de dix jeunes en alternance venant de quatre structures différentes : l’école de l’industrie des métiers et des techniques, l’école nationale des industries du lait et de la viande, l’école hôtelière de Grenoble et de l’aumônerie. La cuisine est devenue pour ces écoles un restaurant d’application. Ce groupe intergénérationnel se complète parfaitement et a permis de fixer ce projet durablement.
-> Des partenaires institutionnels et privés présents depuis le démarrage du projet et qui confirment leurs engagements aux côtés de la BAI. Leur implication économique dans le projet se pérennise.
La cuisine Trois Étoiles Solidaires va poursuivre son évolution de façon continue :
·  La production des repas va s’accroître selon les besoins,
·  les bénévoles affirment leurs nouvelles compétences et deviennent de vrais cuisiniers,
·  de nouveaux partenariats avec d’autres écoles en restauration sont en cours.
La BAI va également accompagner d’autres Banques Alimentaires désireuses de mettre en oeuvre ce projet.


Christian Chédru